Sirènes allumées

strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/www/clients/client280/web505/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 13.

Avec « Sirènes allumées », jO se jette à l’eau pour y pêcher le quotidien. Un 2e opus très coloré où riment humour, tendresse et fraîcheur !

Avec « Sirènes allumées », jO met en lumière regards échangés, sentiments refoulés et sonnettes d’alarme à tirer. Un clin d’œil parfois coquin sur des symétries très variables. Entouré de six musiciens, jO vogue aux sons du quotidien dans une ambiance rythmée tantôt folk tantôt pop. Sur deux titres, il lâche même la guitare, son instrument de prédilection. Des séquences empreintes de belles émotions. Distribué par Disques Office, la nouvelle galette gonflera les bacs dès début novembre.

01
Euro million
01:30

Cette fois-ci c’est sûr
Va mener la grande vie
Changer voiture
Maison et femme aussi
Avec sa thune
Voyager n’importe où
A part sur la lune
Il a l’vertige c’est tout

Refrain
Et tout ça grâce à
l’Euro Million
Quelques pièces dépensées
pour un ticket champion
Envoyer balader son patron
Et enfin le traiter de pauvre...
de pauvre... de pauvre

Ses affaires au noir
Augment’ront rapid’ment
Les milliards
Remplac’ront les millions
Au mois d’août
Il se rendra aux States
Pour un 18 trous

Avec son pote Bill Gates
Février le 10
Ce s’ra Abu Dhabi
Un p’tit tennis
Avec Bertarelli
Il s’la pète
Sans aucun remord
Dans son jet
Avec sa Rolex en or

Refrain

Qui n’a jamais rêvé
Comme lui
Un jour de tout changer
Dans sa vie

Aux Bahamas
Il posera sa cosse
Ensuite un palace
Au Forum de Davos
Il s’ra la star
Devant ce gratin
«Ave César!»
Emp’reur au quotidien

A ses pieds
Une palette de mannequins
Que lui aura prêtés
Un président italien
A ses fesses
Une cargaison d’gonzesses
Même couvert de liasses
L’homme a besoin d’caresses

Refrain

Et soudain son cerveau
Vient d’se rallumer
Devant les numéros
Affichés à la télé
Place aux regrets
Il n’est pas fier
De l’avoir ce billet
Offert à sa belle-mère...
Offert à sa belle-mère...
Offert à sa belle-mère...
Ho le con!

02
La fille de l'autoroute
03:34

Son mari l’a laissée là,
deux heures plus tôt
Rivale à son bras, dans
la Punto
Elle voulait convoler très
«in» dans le sud
Il préféra la frangine
beaucoup moins prude...

Refrain
J’ai rencontré Lucie,
au bord de l’autoroute
Elle avait des soucis,
et moi plein de doutes
J’ai rencontré Lucie,
au bord de l’autoroute
Elle avait b’soin d’un psy,
et moi d’un casse-croûte
Elle avait b’soin d’un psy,
et moi d’un casse-croûte
Au bord de l’autoroute...

Pour son désespoir noyer,
elle m’invita
A boire tout’ la veillée,
sa grosse grappa
Larmes séchées sur ses
joues, dans mes bras
consolée
J’ai pas pu que voulez-vous,
résister

Refrain

Enlacés jusqu’à l’aurore,
couverts de rosée
Quand l’autre bague en or
est rev’nu la chercher
Des regrets plein les poches,
la suppliant presto
De remonter sans reproche
dans la Punto
Je n’la reverrai jamais ça
ne fait aucun doute
Mais dans mon coeur
je garderai
La fille du restoroute
La fille du restoroute
La fille du restoroute

03
L'as-tu vu passer?
03:41

On dit qu’il est argent
Le rabaisser c’est indécent,
à quelques francs
De crise ou des cerises
Personne mieux que lui
nos plaies il cicatrise
On rêve de l’remonter
En oubliant trop souvent
qu’il nous est compté...
Compté!

Refrain
A part ces cheveux gris
Et quelques rides aussi
A part ces trous d’mémoire
Égarés dans les bars
A peine quelques fissures
Sur nos murs
Dis... l’as-tu vu passer?
Dis... l’as-tu vu passer?
Hé les gens!
Quelqu’un a vu passer
cet enfoiré!

On sait qu’il n’en vaut la peine
Que lorsqu’il est accordé
à ceux qu’on aime
On s’plaint d’pas en avoir
Jusqu’au jour où fatal’ment
il s’ra trop tard (trop tard)
Il est un bien sans prix
Car il n’a de valeur que
lorsqu’il est pris... Il est pris

Refrain

On a des livres d’histoire
Des ruines et des musées pour
le percevoir
Botox Viagra pour l’défier
Alors qu’ici-bas on sait bien
qu’il va gagner
On en parle en météo
Mais de chien ou de loup,
on s’en fout, sous nos
préaux... Hé ho hé ho!!!

04
Papa
03:08

J’ai trop perdu de toi
depuis si longtemps
Lâché par ton coeur
pourtant si grand
Sans rien nous dire
Je m’accroche à cette
pierre si ronde
Comme un cadeau venu
d’un autre monde
Pour me regarder vieillir

Refrain
La fin du jour
J’attends devant la maison
Le bruit de ton camion
Saluant ton retour
Fort comme un géant
De ta cabine tu descends
Tu n’as d’yeux que pour moi
Papa

Padapapapapam,
padapapapapam,
padapapapapam,
pam

Je nous revois les deux
devant les Jeux de 20 heures
Sur tes genoux tout en
douceur
Avant de dormir
A mon tour d’être à la hauteur
maintenant
Donner tendresse
à tes petits-enfants
Avant de partir

Refrain (2 fois)

05
Mon amour
0:00

Je nous vois si bien
Dans cent ans au moins
Comme de jeunes amants
Célébrant tambours battants
Leur ultime,
Voyage tactile
Toi et moi pour de bon
Prêts pour un dernier frisson
Sublime,
Aux saveurs juvéniles

Refrain
Sans prise de tête
Ni plan sur la comète
Mon amour pour que
rien ne l’arrête
Ni guerres ni tempêtes
Mon amour notre amour
à perpét’

Je nous vois si bien
Dans cent ans au moins
Emmenés dans mon carrosse
Croquer la vie comme
des gosses
Tremblantes,
Nos mains ridées et serrées
Jusqu’à l’heure dernière
Au moment de rendre
à la terre
Vaillantes,
Nos carcasses emmêlées

Refrain

06
Une dent sur deux
0:00

Refrain
Une dent sur deux,
ta frimousse, il y a peu
Une dent sur deux, ton rire
plein les yeux
Une dent sur deux,
me rapproche du bon Dieu
Une dent sur deux,
de ton père à ton vieux
Une dent sur deux...
Une dent sur deux...

Ta p’tite mine, tes cheveux
en l’air
Tes g’noux, pleins de terre
Ton sourire, tes dents paires
M’envoient l’âge,
d’mes artères

Refrain

J’suis tombé sur l’image
D’cette p’tite fille
presque sage
J’ai pris 15 ans en
un quart d’heure
Nostalgie en plein coeur
J’t’ai aimée bien plus
qu’un père
Et j’t’aimerai... jusqu’en terre!
Jusqu’en terre!
Jusqu’en terre!

Refrain

07
Marins des douces
0:00

Tu s’ras nommé capitaine
Bravant tempêtes et krakens
Escale à tous les tripots
Et caresses à gogo
Puisque c’est jour de
détresse
Jusqu’à trépas visons
l’ivresse

Refrain
Viens sur mon rafiot
Voir le monde sur les flots
Viens sur mon rafiot
Pourri jusqu’aux os
Bouffant qu’des fayots
A la pêche aux sirènes
Toutes voiles dehors
Même à la traîne
Jusqu’en mer du Nord
En marin des douces
Voguant à leurs trousses
Viens mon poto sur mon rafiot

Elle t’a largué en pleine idylle
Qu’est-ce qu’on attend
cap sur les îles
A peine l’ancre levée
Déjà tu l’auras oubliée
Noyer ta galère sur mon
bateau
Hé mat’lots! hisse et haut!

Refrain (2 fois)

Ok... J’n’ai ni voilier ni barque
C’était juste pour pas
qu’tu craques
T’as pleuré toute ta bière
Pour une pauv’ conne
au coeur de pierre
Alors même en pédalo
Allez! On change de bistrot!

Refrain

08
Petit cul
0:00

J’trace rue Belle-vue et
soudain te voilà
D’un pas pressé juste
devant moi
Comme sorti d’un conte
de fées
Pour égayer ma journée

Tu te balances et me souris
Même si au-dessus plane
ton âme
Mon restreint regard
d’homme
Ne voit que ta parfaite
symétrie

Refrain
Craquant petit cul
Je te croquerai tout cru
Moi qui te suis dans ta rue
Mais hélas tout au plus
Craquant petit cul
Je te croquerai tout cru
Dans mes rêves,
tout au plus...

Surtout ne change pas de rue
Que je ne perde pas de vue
Ce délicieux jeu
d’hémisphères
Si bien taillé dans ta chair

J’imagine bien ce que
tu proposes
A ces gars que ta proprio
racole
Pris au piège dans ses
guiboles
Que tu termines
en apothéose

Refrain

J’lève mon verre à tous
tes frères
Qui depuis des millénaires
Nous procurent tant
de bonheur
En dévoilant leurs rondeurs

Tu te balances et me souris
Même si au-dessus plane
ton âme
Mon restreint regard
d’homme
Ne voit que ta parfaite
symétrie

Refrain

09
Goutte d'eau
0:00

Refrain
Goutte d’eau, goutte d’eau!
Toi t’as vraiment du pot
Goutte d’eau, goutte d’eau!
De caresser sa peau
Goutte d’eau, goutte d’eau!
Tu coules le long de son dos
Goutte d’eau, goutte d’eau!
J’te boirais bien tantôt,
j’te boirais bien tantôt
Goutte d’eau, goutte d’eau!
Hé hé!
Goutte d’eau, goutte d’eau!
Ho ho ho ho!

Née de mer inconnue
Portée là par les vagues
Ou tombée d’un récent orage
Peu importe vois-tu
Ce que tu es, ce que tu fus
Ton histoire et ton vécu
Seul compte ton chemin
A l’instant au-dessus
de ces reins

Refrain

Poussé par ma libido
J’rentre le bide et fais le beau
Vers toi je pars à l’aventure
Pour aborder cette créature
Sur qui tu coules de haut
en bas
Déjà je rêve de longs ébats
Soudain refroidis par
une main velue
Sur toi posée comme
une charrue
Guidée par un malin malotru
Dans ces gros doigts
te v’là perdue

Refrain
Goutte d’eau, goutte d’eau!
Hé hé!
Goutte d’eau, goutte d’eau!
Ho ho ho ho!
Goutte d’eau, goutte d’eau!
J’te boirai pas d’sitôt,
j’te boirai pas d’sitôt,
j’te boirai pas d’sitôt

010
Demain matin
0:00

Refrain
Dès demain
On le sait bien
Tu devras rentrer chez toi
Dans ton grand pays tout plat
Dans ta ville tout là-bas

Demain matin
On le sait bien
Mais je n’veux pas y penser
Je veux seulement
t’embrasser
Et te caresser

Demain matin
Je le sais bien
Je resterai là sans toi
Comme un pauvre con dans
mon coin
Si loin du tien
Demain matin...

Durant les quelques minutes
qu’il me reste
Je m’accroche à toi
le temps presse
Récolter tous les indices
Ton souffle, ton odeur,
ta peau, ton corps
Pour que dans 2000 ans
encore
Je me rappelle avec délice
Que j’ai pas rêvé,
j’étais bien là
Tout serré, dans tes bras
Au milieu de ces gens
seul avec toi
Dans ces ronflements
seul avec toi

Refrain

11
Les pieds dans l'eau
0:00

Moi et mes contemporains...
On produit au quotidien
Des tonnes de purin
Dans lequel tu vivras demain
Et demain...

Refrain
Quand tu s’ras les pieds
dans l’eau
Brûlée même sous
ton chapeau
Pourras-tu me pardonner
De n’avoir rien fait pour éviter
D’être seule là mon enfant
Plantée là dans ce néant
Quand tu s’ras les pieds
dans l’eau
Brûlée même sous
ton chapeau
Pourras-tu me pardonner
De n’avoir rien fait pour éviter
De t’offrir en héritage
Une poubelle comme
paysage

Moi et mes contemporains...
Nos gadgets et nos engins
Conçus pour notre bien
Que du bonheur clés en main
Et demain...

Générateur, vibreur,
réfrigérateur
Compresseur, vaporisateur
Ordinateur, moteur,
mélangeur,
Et toutes leurs soeurs...
Perceuse, ponceuse,
tondeuse
Tronçonneuse,
moissonneuse-batteuse
Visseuse, lisseuse,
bétonneuse

Refrain

12
Petits mensonges
0:00

J’ai raté le dernier train
Alors je dors chez un copain
Je crois qu’j’me sens pas bien
J’serai pas au bureau ce matin

Refrain
Petits mensonges au quotidien
Juste un ou deux, trois fois rien
Petits mensonges en
délicatesse
Pour épargner son altesse
Petits mensonges pour paraître
Ou ne pas être
Envole-toi à ma fenêtre
Envole-toi à ma fenêtre
Petits mensonges
pour séduire
Fuir, nuire, polir le pire
Petits mensonges pour s’la
péter ou que sais-je
Envole-toi sur mon arpège
Envole-toi sur mon arpège

Mon réveil n’a pas sonné
Ma montre s’est arrêtée
J’ai pas pu t’appeler
Le réseau a foiré
Problème de batterie
J’adore ton mari
Tu fais pas ton âge
J’ai fini l’ménage
J’ai jamais dit ça
J’pense tout le temps à toi
J’suis d’sortie ce soir
Mais j’rentrerai pas tard

Refrain

J’fais ça dès qu’j’ai un moment
Désolé j’ai vraiment pas eu
l’temps
Ça n’a absolument rien à voir
C’est une vieille histoire
Je déteste les blondes
Faut plus que ça pour
qu’je succombe

Refrain

13
Mon ami l'été
0:00

Refrain
Merci mon ami l’été
Merci mon ami l’été
Pour tes terrasses
ensoleillées
Pour tes terrasses
ensoleillées
Merci mon ami l’été
Merci mon ami l’été
Pour tes longues et belles
journées
Pour tes longues et belles
journées
Merci mon ami l’été
Merci mon ami l’été
Pour tes peaux toutes
bronzées,
Tes filles à croquer,
Et tes jupes...
Sous-dimensionnées
Et tes jupes...
Sous-dimensionnées

Quand vient l’été
On rêve de nuits étoilées
On est tous adolescents
Elles s’r’prennent quelques
amants
Même les vieilles montures
Retrouvent chaussures
À leurs pieds!

Refrain

Quand vient l’été
On rêve de nuits étoilées
S’baigner l’soir dans la mer
Se sécher au feu pépère
Croquer une belle aventure
Cramer ses chaussures
Et rentrer à pied!

Refrain